Avant de vous rendre au Togo, il est tout de même nécessaire de connaître un peu l’histoire de ce petit pays d’Afrique. Sous protectorat français, le Togo a été durant de longues années sous la domination des colons. Mais en 1960, Sylvanus Olimpio, reconnu comme le père parmi les pères chez togolais, a permis au Togo d’obtenir son indépendance. Aujourd’hui encore, les Togolais ont cette date et cet homme en tête.

Les prémisses de l’indépendance du Togo

En juin 1940, le Togo est placé sous la domination du Régime de Vichy. Quelques années plus tard, les premières prémisses de l’indépendance commencent à se faire sentir : les premières institutions politiques et électorales sont créées dans le pays. Les partis politiques débutent leurs réflexions afin de proposer des évolutions pour le Togo. À partir de 1956, le premier ministre est élu par l’Assemblée Nationale. Quant à la république autonome (instituée le 30 août 1956), ses pouvoirs sont plus élargis. Toujours lors de cette année 1956, le Togo britannique est incorporé à la Gold Coast (actuel Ghana). Cette dissolution du Togo britannique entraînera lors des années suivantes une suite de conflits géopolitiques entre le Togo et le Ghana.

Quand est la fête de l’indépendance du Togo ?

La République du Togo célèbre le jour de l’indépendance du Togo le 27 avril de chaque année, en commémorant l’événement qui s’est produit ce jour-là en 1960, lorsque le pays a obtenu son indépendance de la France et de la Grande-Bretagne, sous la domination desquelles il se trouvait depuis la Première Guerre mondiale.

Les forces britanniques et françaises ont occupé le Togo pendant la Première Guerre mondiale, ce qui a conduit à la création du condominium anglo-français. En décembre 1916, le condominium éclate et le Togo est divisé entre les zones britannique et française.

Après la Seconde Guerre mondiale, un régime de tutelle de l’ONU a été imposé au Togo et le pays était toujours gouverné par la France et la Grande-Bretagne. À partir de 1956, le Togo est devenu une république autonome au sein de la France, et plus tard, en 1958, la France a accordé au Togo le statut de république, se réservant le droit de contrôler les affaires étrangères.

L’indépendance du Togo a été déclarée le 27 avril 1960Sylvanus Olimpio a été élu président de la République en 1961 avec 99 % des voix. L’opposition a boycotté l’élection. Le 9 avril 1961 est adoptée la Constitution de la République togolaise qui fait de l’Assemblée nationale l’organe législatif suprême du Togo.

Quel est le pays qui a colonisé le Togo ?

Plusieurs pays ont colonisé le Togo à tour de rôle. Le Portugal, le Danemark, la France puis l’Angleterre et l’Allemagne ont tous dominé la république togolaise à une certaine période de son histoire. Au départ, les Portugais ont commencé les échanges commerciaux de togolais avec d’autres pays. Suite à cela s’est développé le siècle suivant la traite des Noirs. Il s’agit du commerce d’esclaves déportés directement depuis l’Afrique. La première vague de colonisation portugaise a débuté au XVIIe siècle. Puis, au XVIIIe siècle, le Danemark a commencé à venir s’implanter au Togo. Les Britanniques et les Français sont venus perpétuer ce rite colonialiste en occupant la « Gold Coast » (ancien nom du Ghana lorsque le pays était sous domination britannique) et le Dahomey (qui est le Bénin à l’heure actuelle). Quant au Togo, le pays n’existait pas encore à cette période.

En 1884, le Togo est sous protectorat allemand. Les Allemands créent le futur port de Lomé et mettent en place des sortes d’économies de plantations dans les régions qui s’y prêtent. La ville de Kpalimé fût l’une des principales terres propices au développement de cette activité. Durant plusieurs années, la domination allemande continua jusqu’en 1914, date où une opération franco-britannique oblige les allemands à quitter le Togo.

Dès 1914, le Togo est sous mandat français. Avant de commencer réellement leur colonisation, les Français ont fait en sorte d’effacer toute trace de la domination allemande. L’objectif ? Faire en sorte que les Togolais ne pensent plus aux Allemands et à cette précédente domination. Par la même occasion, ils interdisent également la langue allemande. Il est formellement interdit de la parler à l’instant où les Français ont atterri au Togo. Le français devient la langue officielle au Togo et les citoyens se doivent de l’apprendre au plus vite. Après l’allemand, c’est l’anglais qui devient totalement interdit au Togo à partir de 1920. Le français devient obligatoire dans les écoles.

You might also enjoy: